top of page
Rechercher

HONOREZ VOS MORTS


Je partage avec vous ce texte que je viens de traduire, écrit par mon enseignante Jumana Sophia. Il m'a énormément touchée par sa simplicité et sa justesse et cela me tenait à coeur de le partager avec vous. Qu'il puisse vous inspirer des belles choses dans cette période si chargée et en même tant si fertile et prometteuse de renouveau.

Tendrement, Juliette

"Nous nous trouvons aux portes de Samhain, Halloween, la Toussaint. Ce sont des jours de reconnaissance culturelle puissante de l'ascendance, de la mort et des voiles entre les mondes. D'une certaine manière, c'est l'un des seuls moments où la culture occidentale reconnaît sur un plan collectif qu'il y a un monde invisible. Depuis des milliers d'années, cette période est vénérée comme un temps où les voiles entre le monde manifesté et l'invisible sont fins, voire translucides.

Je vous invite vivement à honorer vos morts.

Les bénir, honorer leur vie et recevoir les cadeaux qu'ils ont pour vous dans cette vie.

Cela peut être aussi élaboré que de préparer un autel et un repas, ou aussi simple que d'allumer une bougie et de dire leurs noms. Tout ce qui vous inspire et crée une expérience authentique de connexion et de présence.

De nombreuses traditions spirituelles font des rituels pour nourrir, honorer, bénir et aider les morts dans leur cheminement. Faire une offrande est une belle chose si cela vous semble juste. Bien que selon mon expérience, l'une des choses que ceux qui sont passés dans « l'autre monde » désire le plus de nous, c'est que nous les libérions consciemment dans les bras de l'Amour Divin.

Intérieurement, je vous invite à vous ouvrir profondément et à entrer en communion avec eux afin de recevoir ce qu'ils ont à vous offrir. Parfois, on peut se rendre compte que leur cadeaux vont bien au-delà de la personnalité qu'ils incarnaient, avec leurs défauts et leurs qualités, les joies et les défis qu'ils nous apportaient durant leur vivant. Sans le savoir consciemment, ils portaient en eux un aspect du divin qui était clé pour notre développement. S'il s'agit de quelqu'un qui vous a blessé et que vous ne voulez pas recevoir quoique ce soi de cette personne, alors saisissez cette occasion pour l'enterrer dans le sol et de vivre votre vie pleinement pour vous-même. Accepter la grâce et la capacité d’alchimie de la mort, qui peut et veut accueillir pleinement pour transmuter les toxines en l'engrais d'une nouvelle vie.

Tout simplement, je vous invite à honorer / recevoir de / mettre aux repos vos morts. Et mes suggestions d'inspiration pour le faire sont:

1. Reconnaissez-les 2. Bénissez-les 3. Recevez d'eux 4. Libérez-les

Les actions / éléments qui peuvent vous aider sont:

La Terre - Enterrer littéralement quelque chose - une pierre, un bout de tissu ou des objets significatifs, etc. Rendre à la terre qui a accueilli d'innombrables corps en elle. Le Feu - Brûlez des choses qui vous lient à leur mort plutôt qu'à la célébration de leur vie. Soyez avec le feu, ouverts, recevez sa chaleur et la vie qui découlent de la transformation (la mort) d'une chose en une autre. Les Mots - Parler librement et franchement à vos défunts, vider votre cœur s'il y a quelque chose à dire, puis écouter depuis un espace réceptif si réponse il y’a venant d'eux, de votre corps, de votre bol sacré … Voiler - Choisissez une photo d'eux ou un objet lié à eux et recouvrez cette chose d’un voile, "laver" doucement le dessus du tissu avec l’amour de votre touché, vos caresses. Unifier l'Amour et la Mort, et honorer-les, leur corps, symboliquement, d'une manière que vous n’avez peut-être pas pu faire.

Je suis sûre qu'il y a beaucoup d'autres idées et tout ce qui vous paraît juste et naturel est bon à prendre!

Nous sommes des femmes, et cela signifie qu'il y a sans aucun doute beaucoup de fausses couches et d'avortements parmi nous.

Ce sont des morts qui passent souvent inaperçues, sans deuil, trop vite passées ou même honteuses. Si vous vous sentez en paix par rapport à ces choses, il suffit peut-être d'allumer une bougie et d'écouter et de ressentir ce que votre ventre a à vous dire.

Mais si vous sentez qu'il reste beaucoup de choses à libérer concernant ces fausses couches ou avortements, les rituels ci-dessus peuvent être très puissantes, en particulier une forme d’enterrement qui vous paraît beau et honorable. Le changement le plus puissant pour moi a été de réaliser que ces êtres viennent nous bénir, nous aimer et nous donner tant de choses, comme chaque nouvelle génération le fait toujours. Les aimer de notre mieux signifie les accueillir aussi profondément que possible. En grande partie ce sont notre honte inculquée, nos regrets, nos peurs ou une simple dissociation qui empêchent la communion de se produire comme elle le pourrait.

Je vous invite, au mieux de vos capacités, à déposer la honte et le regret, à balayer le larsen sans fin de ces choses, à devenir vide et ainsi pouvoir remplir votre bol des cadeaux offerts par ceux qui sont resté dans le mystère. Ouvrez-vous à l'amour qu'ils sont venus vous apporter - car il est au cœur de l'accomplissement de votre bref destin ensemble.

Tout cela n'est qu'une invitation, à prendre si cela vous semble vrai, mais si vous le faites, assurez-vous que quelle que soit la manière dont vous ouvrez cet espace entre les mondes, vous le refermez également. Éteignez la bougie, prenez une douche, posez votre tête sur le sol, offrez des fruits dans le feu, tout ce qui vous convient. Commencez et terminez votre temps de souvenir en sachant que l'Amour et la Mort sont Un, et que dans le Mystère, c'est la Mort qui trace le chemin où le fleuve de la Vie peut couler."

#fémininsacré

#samhain

#halloween

25 vues0 commentaire
bottom of page